Covid-19 et voyager en temps de pandémie

Voyages et Covid-19 : peut-on voyager pendant la pandémie?

Partager

Dernière mise à jour : 25 juillet 2021

La pandémie a solidement freiné l’industrie du voyage. Les recommandations du gouvernement fédéral sont claires : il est conseillé d’éviter tout voyage non-essentiel à l’extérieur du pays.

En tant qu’agence de voyage, nous déconseillons fortement les voyages à l’étranger tant que sera maintenu cet avis officiel.

Précisions importantes pour le retour au pays.

  • La frontière terrestre américaine demeurera fermée aux voyages non essentiels en provenance du Canada et du Mexique au moins jusqu’au 21 août.
  • Dès le 7 septembre, les voyageurs qui ont reçu leurs 2 doses de vaccins seront autorisés à voyager.
  • La quarantaine obligatoire disparaîtra seulement pour les voyageurs qui auront reçus leurs 2 doses de vaccin (bien que le plan de quarantaine exigée demeure pour tous).
  • Tous les voyageurs devront se soumettre à 3 tests obligatoires de dépistage de la COVID-19 : un avant l’entrée, un à l’entrée et un à la fin de la période de quarantaine. Durant l’attente du résultat, vous devrez être hébergé dans l’un des hôtels désignés par le gouvernement et ce, jusqu’au 9 août. Après cette date, vous ne serez plus dans l’obligation d’être hébergé à l’hôtel. Prévoyez environ 2000 $, pour couvrir les frais de test de COVID-19, autres variants et d’hébergement. La quarantaine est également assouplie pour les enfants de moins de 12 ans, à partir du 9 août.
    • Si votre test est négatif, vous pourrez poursuivre votre quarantaine à domicile, sous la surveillance du gouvernement fédéral. Vous devrez aussi fournir un plan de quarantaine, tel que prévu par la Loi sur la mise en quarantaine, des informations sur vos déplacements et des suivis sur votre état de santé via l’application ArriveCan.
    • Si votre test est positif, vous devrez poursuivre votre quarantaine dans un centre de la santé publique désigné, aux frais du gouvernement pour s’assurer que vous n’êtes pas porteur du nouveau variant du virus.
  • Le test de dépistage PCR est requis pour tous avant le départ. Il demeure obligatoire pour les non-vaccinés à l’arrivée. Pour les voyageurs ayant reçu les 2 doses de vaccin, le test deviendra aléatoire à leur arrivée.
  • Le contrôle de température pré-embarquement des passagers disparaîtra après le 9 août.
  • Dès le 9 août, les transporteurs aériens auront l’obligation de vérifier que les voyageurs entrant au Canada ont envoyé de façon numérique leur renseignements par l’entremise d’ArriveCan avant de monter à bord de l’avion.
  • Le 1er novembre, les croisières pourront reprendre au Canada.
  • Ces recommandations sont valables jusqu’au 21 août 2021.

Vous souhaitez voyager malgré tout?

Si vous choisissez de voyager en dépit de ces conseils, sachez que nos services sont toujours disponibles. Nous nous faisons un devoir de vous accompagner et de vous fournir tous les renseignements nécessaires pour protéger votre santé et vous assurer un séjour qui respecte les directives des autorités.

Nous vous conseillons d’abord de consulter ces deux pages du site gouvernemental canadien à 2 reprises : au moment de planifier votre voyage et la veille de votre départ. Les conditions de sécurité peuvent changer rapidement.

Vous serez ainsi bien au fait des dernières directives, et ce, dans le but de prendre des décisions éclairées.

  1. Covid-19 : Restrictions, exemptions et conseils en matière de voyage.
  2. Conseils aux voyageurs et avertissements. Information officielle mise à jour pour les différentes destinations.
  3. Test de dépistage de la COVID-19 et un résultat négatif au test seront exigés avant le départ pour tous les voyageurs aériens qui arrivent au Canada 

Voici quelques faits importants à savoir si vous choisissez de voyager pendant la pandémie.

  • Des restrictions strictes pourraient être mises en place sans avertissement advenant une hausse du nombre de cas de covid-19 dans le pays où vous prévoyez vous rendre. Ces mesures pourraient rendre votre retour au Canada difficile puisque les options de transport pourraient être réduites. Le gouvernement canadien ne prévoit aucun vol de rapatriement. Vous pourriez être dans l’obligation de demeurer à l’étranger plus longtemps que prévu.
  • Certains produits et services essentiels pourraient être difficiles à obtenir.
  • Des règles strictes quant à vos déplacements une fois sur place pourraient vous obliger à demeurer en quarantaine dans des installations prévues à cet effet, et ce, à vos frais.
  • Les services consulaires pourraient être limités, restreignant ainsi votre accès à l’ambassade canadienne en cas de besoin.
  • L’achat de billets et l’enregistrement se font maintenant en ligne.
  • Il est conseillé d’utiliser les bornes libre-service pour l’enregistrement des bagages.
  • Les avions et véhicules sont soigneusement désinfectés.
  • On pourrait exiger une prise de température avant votre départ ainsi qu’une fois sur place.
  • Vous pourriez avoir à remplir un questionnaire de santé avant votre départ et/ou une fois à destination.
  • Certains commerces et restaurants des aéroports et des gares pourraient avoir des horaires modifiés ou être complètement fermés.
  • Vous pourriez devoir vous isoler à votre arrivée à destination.
  • Si vous êtes un voyageur expérimenté, sachez que votre expérience pourrait être bien différente cette fois : vous devrez manipuler vos bagages vous-mêmes car les services de manutention ne sont plus offerts, vous pourriez devoir rester à l’intérieur des limites du complexe hôtelier, l’accès à certains transports, excursions, attractions et activités pourrait être restreint et certaines installations de l’hôtel comme la piscine, le gym ou le spa pourraient être partiellement ou totalement fermées..

Différentes directives sont disponibles sur cette page Retour au Canada.

Sachez que votre sécurité et votre santé sont nos principales préoccupations. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements.

Comments are closed.